FERNANDO BOTERO

"Mon honneur se mesure à mes actes qui sont susceptibles de faire diminuer d’une fraction aussi infinitésimale soit-elle- la souffrance des miens et de mes semblables" Botero (sources: N°1559 Tunisnews)



Sévices infligés à la prison d’Abou Ghraib, en Irak, par les soldats américains.



FERNANDO BOTERO, à Dinard.Eté 2002

"Eclat des ivres évidences,
permanence des éclairs pacifiques!
Sous la pénombre des frondaisons tout s'enlace
dans la simplicité première de l'univers.
Tant d'unité en surface et en profondeur,
monotone et lente et vibrante et parfumée!
La fragrance est totale dans la pure indolence,
heureuse de se répéter et d'être toujours l'origine."


Accords. Antonio Ramos Rosa




Paolo Uccello
(1397-1475)

"Paolo Uccello est le peintre qui, en transcrivant les conceptions antiques dans des formes nouvelles a inspiré Léonard de Vinci " Fernando Botéro

Fernando Botero cite en effet Uccello ou Piéro della Francesca comme étant ses maîtres ...Il les découvre en 1954, à Florence, lors d'un voyage en moto, l'esprit tout imprégné des poètes qu'il vient de découvrir, et que la guerre civile colombienne avait occultés: Federico Garcia Lorca, Pablo Neruda,Cesar Vallejo...Les chevaux d'Uccello, leurs volumes de vie frémissante, lui parlent...

"L'incommunicabilité avec les chevaux a fait prendre du retard à l'humanité" dira Gabriel Garcia Marquez

"La peinture doit être une interprétation de la nature, avec des formes et des couleurs sur une surface simple, qui a pour but de donner du plaisir: toute une philosophie essentielle et vraie..." dit-il.

Cette peinture est celle de la prose poétique de Gabriel Garcia Marquez pour lequel il illustrera plusieurs livres. .

"Sierva Maria était assise, la tunique toute raide et les mules sales, cousant lentement dans un coin illuminé par sa propre lumière".